Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2020

Le mûrier à Navacelles

Les travaux d'aménagement du site (Cirque de Navacelles) ont débuté. L'abattage d'un certain nombre d'arbres était inévitable. Et celui du vieux mûrier sur les bords de la rivière était programmé... La marque de peinture rouge a alerté les habitants de Navacelles qui sont attachés à cet arbre.

mûrier été-w (1).jpg

été 2019

Randonneurs-w.jpg

hiver 2020

Ils se sont mobilisés, demandant que l'on diffère l'abattage de l'arbre pour prendre le temps de la réflexion.

Arbre remarquable-w.jpg

Le vieux mûrier, malgré son tronc allégé par les ans et peut-être aussi les assauts de la rivière lors des grosses crues, est bien vivant.

009.JPG

Il reste le témoin d'une histoire, celle du village, et d'un mode de vie, à l'époque où l'élevage des vers à soie et l'industrie des bas étaient florissants.

103-w.jpg

Ce vieux mûrier est un élément du patrimoine local aux yeux des habitants qui souhaiteraient déposer une demande de classement au titre "d'Arbre remarquable", auprès de l'association A.R.B.R.E.S

Nemecoupezpas-w.jpg

A la suite de notre mobilisation, nous avons eu la confirmation que le mûrier serait conservé.

*

Les habitants du village et ceux de la commune sont sensibles et attachés à cette nature encore préservée du site. Avec sa rivière sauvage et sa ripisylve abritant de nombreuses espèces d'oiseaux et bien d'autres animaux. Les visiteurs réguliers manifestent également leur attachement, les visiteurs occasionnels leur étonnement et émerveillement. 

Souhaitons que l'aménagement programmé du site respecte cette nature sauvage aux abords du village et accessible à tous. Et que la fréquentation de ces lieux ne nuise pas à la richesse de sa biodiversité animale et végétale.

Extrait de "Journal Nature 2020" de Joëlle Jourdan

06/03/2020

Le mûrier et les saisons

en images ...

103-saisons-w.jpg

042-Saisons-w.jpg

P1410572-saisons-w.jpg

05/03/2020

Autour du mûrier à Navacelles

Des performances artistiques, dans le cadre des événements organisés par Art et Nature

109-w.jpg

autour du mûrier

020-w.jpg

 performance dansée, de la Cie Luc Maubon

2011 "Racines vagabondes"

025-w.jpg

033 - Copie allégée.JPG

 "l'arche" installation Land'Art de Jean-Paul Delaitte,

2015 "Entre-deux"

042-w.jpg

 

14/02/2020

Déjà

A Navacelles ...

La douceur de l'hiver, douceur qui se prolonge, réveille la nature. Le repos hivernal aura été de courte durée. Sur les arbres, éclosion des bourgeons et des chatons, et apparition des premières fleurs dans les herbages en sous bois. Les oiseaux chantent...

Ce matin, à l'approche d'un taillis en bord de rivière, un troglodyte mignon vindicatif m'a fait face. Nous avons fait preuve d'une grande patience, l'un et l'autre; lui dans la démonstration de son mécontentement, et moi dans celle de ma curiosité naturelle -naturaliste ?

Qu'est-ce qui justifie un tel comportement ? Etait-ce déjà un territoire de reproduction qu'il marquerait ainsi et défendrait de l'intrus que je suis ?

Devant mon immobilité qui lui est apparue avec le temps non menaçante, le troglodyte a fini par s'éloigner, sans oublier cependant de garder sa posture défensive; il ne s'agirait pas de laisser penser à un renoncement, une fuite, lâche ...

Il ne me restera qu'à vérifier au fil des jours la présence du troglodyte mignon sur ce même lieu, sa constance à marquer le territoire choisi pour accueillir sa belle et leurs nombreux petits !

Le printemps se prépare déjà !

 

NB : sur le site "oiseaux.net" nous pouvons lire que le troglodyte mignon, mâle, dès le début du printemps s'active à la construction de plusieurs nids disposés à des endroits stratégiques de son territoire. Et c'est à la femelle que revient ensuite le choix du nid dans lequel elle pondra 5 à 7 œufs.

 

Extrait de "Journal Nature 2020" de Joëlle Jourdan

15:23 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0)

08/02/2020

Hiver 2020

114-42-1 contr-w Aline.jpg

"Pour que cessent de bruire les pensées vagabondes

Cherche le Silence au cœur des vibrations et des ondes

Puise ton propre chant à l'unisson du monde"

Christine Fleury