Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2018

Chamaillerie

Une bonne couche de belle neige a recouvert le paysage ce mercredi 28 février...

Sur le rebord de ma fenêtre, au poste de nourrissage, se retrouvent les mésanges bleues et charbonnières, le chardonneret élégant, le pinson des arbres, le tarin des aulnes en grand nombre. Mais la cohabitation n'est pas facile même si la nourriture (graines de tournesol) y est abondante.

Le chardonneret est très belliqueux et ne tolère la présence d'aucun autre oiseau sur la place qu'il occupe. Le tarin des aulnes, en l'absence du chardonneret, s'arroge le droit de repousser les mésanges, et n'hésite pas à se quereller avec un congénère. On se chamaille donc !

IMG_20180301_121411895.jpg mais comme les graines sont déposées en plusieurs endroits, jardinière suspendue, et divers pots de fleurs, tout ce petit monde finit par en chaparder quelques unes, à chaque passage, pour les décortiquer sur place -ce que font volontiers les mésanges- ou les emporter sur une branche du noyer voisin.

Au moindre bruit, ou mouvement, c'est la dispersion généralisée !

 

Avec la neige, nous retrouvons une âme d'enfant, et sa capacité à s'émerveiller de petits riens...

 

Extrait de "Journal Nature 2018" de Joëlle Jourdan

Écrire un commentaire