Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2016

Simple témoin

Le long de la rivière, à Navacelles ...

Troglodyte mignon, rouge gorge familier, fauvette à tête noire, ils chantent et signifient ainsi leur présence au monde. Quelle est ma façon d'être au monde ?

Chemin en sous-bois parsemé de fleurs printanières, je longe la rivière. Les pulmonaires officinales s'épanouissent à présent, ainsi que les anémones sylvie. Les chants des oiseaux, qui se mêlent ou se répondent, semblent un peu mélancoliques dans la grisaille silencieuse de ce matin - ciel laiteux et feuillages immobiles. J'avance, discrète, sur la terre souple du chemin.

Je m'éloigne du chant, sonore, du troglodyte mignon, et me laisse ravir par celui, mélodieux, de la fauvette à tête noire. Je m'arrête quelques instants, m'immerge dans ce chant aux notes limpides. Plus loin un rouge gorge familier me ravit à son tour. Sur la rivière, un martin pêcheur quitte son perchoir à mon approche, puis un cincle plongeur remonte le courant ...

M'apparaissent alors, presque simultanément et comme une évidence, le vide d'une vie - ma vie- son insignifiance, et le plein de La VIE, son foisonnement. M'ouvrir à la joie d'Etre simple témoin, passeur de cette richesse.

 

P1360892-rec.jpg

 

Extrait de "Journal Nature 2016" de Joëlle Jourdan

Les commentaires sont fermés.